Un certificat d’immatriculation est comme une carte d’identité d’un véhicule. Impossible de rouler sur les routes sans ce document. Différentes pièces sont à fournir pour mener à bien les démarches administratives. Voici les critères à prendre en compte pour une voiture de collection afin d’obtenir un certificat d’immatriculation.

 

Les pièces à fournir

La réalisation du certificat d’immatriculation d’une voiture de collection n’est pas si compliquée compte tenu des démarches administratives assez simples. Vous devez former le dossier nécessaire. Il est possible de le faire en ligne. Vous devez préalablement remplir un formulaire de demande de certificat d’immatriculation. Votre pièce d’identité est indispensable. D’un autre côté, vous devez aussi avoir un justificatif de domicile. À cela votre ancienne carte grise s’ajoute. Au cas où vous ne disposez pas encore d’un certificat d’immatriculation, il est recommandé de présenter un document justifiant l’origine et la propriété de votre voiture. Vous devez inclure dans votre dossier, des photocopies de ces derrières ainsi que les originaux. Votre demande peut être faite auprès de la préfecture de votre préférence.

 

Prix d’un certificat d’immatriculation

L’obtention d’une carte grise n’est pas gratuite. Il est indispensable de disposer d’un budget particulier pour financer les démarches administratives. Un professionnel peut effectuer à votre place la réalisation de votre certificat d’immatriculation. Avant de vous déplacer dans votre préfecture, vous devez vous renseigner sur le coût exact de cette opération. Toutefois, vous pouvez faire une estimation en ligne grâce à des outils spécifiques mis en place par des spécialistes. Informez-vous sur les moyens de paiement permettant de régler le montant exigé. Pour les payements via un chèque, renseignez-vous bien sur l’ordre pour éviter la confusion. Souvent c’est à l’ordre du Trésor Public mais mieux vaut demander confirmation bien avant la demande de certification d’immatriculation.

 

D’autres points essentiels

Pour l’obtention d’un certificat d’immatriculation, les démarches administratives sont assez simples. Une attestation doit compléter votre dossier. Celle-ci est établie par le constructeur. Pour les véhicules étrangers, elle est émise par son représentant en France. La Fédération Française des Véhicules d’Europe peut également fournir une attestation. À la liste s’ajoute un procès-verbal renseignant sur le contrôle technique datant de moins de deux ans. Un document non indispensable dans la mesure où le véhicule en est dispensé. Sachez que pour être considéré comme une voiture de collection, un véhicule doit avoir plus de 30 ans, ne pas subir de modification et n’est plus en production.