Le besoin en assurance pour une voiture ancienne n’est pas le même que pour une voiture neuve. Pour assurer une voiture vintage, pas la peine de mettre le paquet. Voici les bonnes idées pour rouler en toute assurance dans votre voiture ancienne.

 

Une assurance au tiers suffit

Vous avez récemment acheté une voiture ancienne et souhaitez l’assurer pour pouvoir rouler avec. Pour ce genre de voiture, une assurance au tiers est la formule idéale pour un véhicule ancien. Cela vaut également pour les voitures dont la valeur est faible. Il faut admettre que le coût des réparations peut souvent s’élever et dépasser le prix de la voiture. Dans ce contexte, une assurance auto au tiers suffit largement tout en vous permettant de faire des économies. Avant de contracter une assurance, vous devez savoir la valeur réelle de votre voiture ancienne de plus de 10 ans. Pour faire une estimation exacte, référez-vous à la cote ou au kilométrage du véhicule. Un kilométrage élevé signifie que ce dernier a beaucoup roulé, ce qui affaiblit largement sa valeur.

 

Une assurance sans garanties

Une voiture ancienne de plus de 10 ans a généralement une faible valeur. Une fois que vous avez défini cette dernière, vous pouvez facilement choisir l’assurance qui convient. Une assurance au tiers ne vous permet pas de bénéficier d’une protection en cas de sinistre. Cependant, certains assureurs proposent des garanties supplémentaires comme la garantie incendie ou vol. Vous pouvez également ajouter une assurance personnelle du conducteur à votre assurance. Une formule qui vous permet bien évidemment de bénéficier d’une prise en charge en cas de dommages corporels. Ainsi, vous profitez d’une assurance adaptée à l’ancienneté de votre véhicule.

 

Quand changer d’assurance ?

À un moment donné, votre assurance auto ne convient plus pour votre voiture ancienne de plus de 10 ans. Une assurance évolue avec votre voiture dont son âge est un excellent indicateur. Vous devez aussi déterminer la valeur de votre véhicule en vous référant à la cote établie par des spécialistes. D’une manière évidente, tout véhicule ancien ou neuf a besoin d’une assurance auto pour pouvoir rouler en toute légalité. Si vous n’en disposez pas, vous risquez des amendes. Au pire, une suspension de permis ou encore la mise en fourrière de votre voiture. Vous devez savoir qu’une assurance au tiers couvre seulement les dommages que subit autrui excluant ce qui vous arrive.