Les miroirs de circulation deviennent de plus en plus utilisés comme dispositif de sécurité et de surveillance. Comment choisir un miroir de rue ? Zoom sur ce qu’il faut savoir avant d’en acheter un et de l’installer.

Choisir un miroir en fonction de son implantation

Le choix d’un miroir de rue doit se faire en fonction de son emplacement. Lorsqu’il est implanté dans une agglomération, le miroir est utilisé pour palier à un manque de visibilité. Le miroir doit alors être entouré d’un cadre rayé noir et blanc, suivant les spécificités définies par la loi en vigueur. Dans le milieu industriel, un miroir est utilisé comme dispositif de sécurité pour surveiller les aires de stockages et les bâtiments. Dans ce cas, il doit être entouré d’un cadre rayé rouge et blanc ou jaune et noir pour être bien visible. Il existe d’autres types de miroir, comme les miroirs de sécurité hémisphériques, souvent utilisés dans les magasins. Il est aussi possible de poser des miroirs multi-usages sur les sites privés, pour augmenter la visibilité des conducteurs mais aussi à des fins de surveillance. Sur les sites spécialisés comme www.agenc-mag.com, vous trouverez facilement le miroir de circulation qui répond le mieux à vos besoins.

Comment choisir la forme du miroir ?

La taille du miroir doit être déterminée en fonction de la distance entre le lieu où il est implanté et l’endroit où est situé l’observateur. Si cette distance est d’environ 9 m, le miroir routier doit mesurer 600 x 400 mm. À une distance de 10 m, le miroir doit avoir un diamètre minimum de 900 mm. Prenez plutôt un miroir de 800 x 600mm si la distance est de plus de 15 m. Concernant le niveau de bombage, il se choisit en fonction du nombre de directions que vous souhaitez surveiller. Plus le miroir est bombé, plus vous bénéficierez d’une vision panoramique. Choisissez dans ce cas votre miroir avec un angle de 90°, de 180° ou de 360°.

Pour quelle matière opter ?

Il existe sur le marché une multitude de miroirs routiers en fonction de la matière utilisée. Le plus économique reste le miroir en plexiglas qui est incassable et résistant aux rayons ultra-violets.  Il existe aussi des miroirs en résine de synthèse, plus légers mais tout aussi résistants. Vous trouverez même sur le marché des dispositifs résistant à la poussière, aux rayures, au givre et à la buée. Les modèles les plus performants sont en acier inoxydable et dotés d’un système de désembuage. Selon l’utilisation que vous souhaitez en faire, il est important de bien choisir la matière de votre miroir de circulation.